Site de travail

Bienvenue chez les patoisants fribourgeois

Binvinyête vê lè patêjan fribordzê

 

                                 

Information !

 

 Emission « Intrè No sur Radio Fribourg

Dès le dimanche 4 septembre 2016

L’émission débutera à 08.00h.et jusqu’à 08.30 h.

Allez sur la page Emissions Intrè no Radio Fr

et consultez la charte européenne de langues minoritaires

approuvé par le Conseil Fédéral pour ce qui concerne

« Le Francoprovencal »

Si vous souhaitez nous rejoindre,

n’hésitez pas à vous inscrire auprès

d’une des amicales des patoisants.

C’est avec plaisir que nous vous accueillerons.

Revue des patoisants de Suisse romande L’Ami du Patois
N’hésitez pas  à vous abonner  à la revue l’Ami du Patois qui parait 3 x par année pour le prix de 20 Fr.-
Vous y trouverez de nombreux très beaux textes et illustrations en patois.
Adresse:
Anne-Gabrielle Bretz-Héritier
Route de la Chervigne 48
1965 Savièse
Tél. 027 395 19 35
bretzheritier@netplus.ch
 

Commandez un nouveau dictionnaire

Français – Patois

au prix exceptionnel de Fr.60.- 

Nouveau! Livre de textes patois pour le prix de Fr.10.-

à la librairie du Vieux Comté à Bulle

ainsi qu’au Musée Gruérien à Bulle

et ainsi que dans les librairies à Fribourg

Librairie La Rumeur à Romont Grand-Rue 18

 

 

 

 

N’hésitez pas de visiter la page « Galerie photos » vous y découvrirez les photos de la fête des patois.

Allez sur la page »Fête internationale des patois » vous y découvrirez le reportage TV de la fête, la liste des lauréats de concours et la liste des mainteneurs du patois et ainsi que la galerie des photos de la fête.

Boun’anâye 2016

L’an 2015 vin dè kotâ chè pouârtè …oun’anâye novala ch’àrè a no. Dodzè novi mê a partadji inthinbyo. Pê chi mèchâdzo, i vu prèjintâ mè veu dè boun’anâye 2016 a ti mè kamerârdo dou  komité kantonal, i préjdintè è préjidin di j’amikalè, i j’animateu dè l’èmichyion Intrè-No à radio Friboua, i j’inchènyin di kour dè patê din nouthrè Co dou tchinton, i j’animateu di du-midzoua è vèyè dè patê, è din lè kour a l’Uni populéra.
A vo patêjannè è patêjan, ke ha noval’anâye vo j’aportichè la chindâ è la prochpèritâ ke vo meretâdè.
Ke lè rèbritzè dè chta noval’anâye pachichan yin dè vo, ke le bouneu  règoyichè din vouthrè kà è din hou dè vouthrè proutzo.
L’An 2015 chè inmodâ por’alimintâ le gran lêvro di chovinyi dè nouthron patê, avu l’intanchitâ di kour dè patê din lè CO dou tchinton è chutô l’omintachyon dou nonbro d’èlévo, chin no rèdzoyè.
L’akchèpatchyon pè le Konchèye Fèdèral dè la Charte européenne di linvouè di j’indrê è minoritérè, chuto po chin ke konchêrnè le francoprovençal  (nouthrè patê), lè ouna navala inkoradzinta è on rètoua chu nouthron’ ingadzèmin.
Fédè,  k’inthinbyo, no pouéchan  menâ a bin prà dè bi projè po nouthra chochyètâ kantonale è chè j’amikalè. Le chavi-fére è l’invide d’alâ  in’ évan,  chon lè moteu dè nouthra dètèrminachyon a travayi  po rinforhyi lè fondèmin dè nouthron patê è chon’avinyi.
Ke nouthra kolaborachyon chè mantinyichè in chta Noval’Anâye 2016.
                          Boun’anâye a vo  « Amikalè di patêjan ! »
L’An 2016  l’è ouna pâdze byantse ke no fudrè èkrire a l’intso dè nouthrè ya, po ke le patê chè mantinyichè è ke trovichè adi  mé  dè  j’amateu. 
I kouâjo ke cht’anâye 2016 chêyè pyèna dè vidyeu è k’aportichè l’èchpouàr,  po k’inthinbyo no pouéchan bayi touâ a hou ke prèdyon la krije è lè mâlà.  Ou kontréro,  profitin dè nouthra fouârthe è dè nouthron korâdzo po mantinyi è tsanpâ  in’évan nouthron  tan bi è tan d’amâ patê fribordzê.
Patêjannè è Patêjan,  in chtou momin dè fitha,  yô on chè  rètràvè in Famiye,  nouthrè moujiron van in premi a ti hou ke choufrechon è achebin a hou ke chon cholè.
Tyè vo chouètâ dè mi,  tyè la méyou di chindâ  por vo è vouthrè famiyè, dè la prochpèritâ din vouthrè j’aktivitâ è dè l’amihyâ po to l’an.
No vo kouâjin dè pachâ ouna fro delé bal’anâye 2016 !
Ke vo j’aportichè prà dè bouneu, ouna panèrâ dè chorèprêchè,  prà dè j’èmi  po mantinyi hou momin d’amihyâ ke fan  tan dè bin,  è cherije chu le kunyu,  ouna chindâ d’infê !  
                                      Le préjidin kantonal :
                                            Marcel Thürler
                                                       Bonne Année 2016
L’an 2015 vient de fermer ses portes… une année nouvelle s’ouvre à nous. Douze nouveaux mois à partager ensemble. Par ce message, je veux présenter mes vœux de bonne année 2016 à tous mes collègues du comité cantonal, aux présidentes et présidents des amicales, aux animateurs de l’émission Intrè – No à Radio Fribourg, aux enseignants des cours de patois dans nos CO, aux animatrices et animateurs des après-midi et veillées de patois et ainsi que les cours à l’Uni populaire. A vous patoisantes et patoisants que cette nouvelle année vous apporte la santé et la prospérité que vous méritez.
Que les difficultés de cette année nouvelle vous soient toutes épargnées, que le bonheur soit au rendez-vous dans vos coeurs et dans ceux de vos proches.
L’An 2015 s’en est allé alimenter notre grand livre des souvenirs de notre patois avec l’intensification des cours de patois dans les CO du Canton et surtout l’augmentation du nombre d’élèves, ce qui nous réjouis.
L’acception par le conseil fédéral de la charte européenne des langues régionales et minoritaires, surtout pour ce qui concerne le Francoprovençal (nos patois) est une nouvelle encourageante et un retour sur investissement.
Faites qu’ensemble, nous puissions concrétiser de nombreux et beaux projets pour notre société cantonale et ses amicales.
Le savoir-faire et l’envie d’aller de l’avant sont les moteurs de notre détermination à foncer vers l’avenir, voilà les fondements pour le futur de notre patois.
Que notre collaboration perdure en cette Nouvelle Année 2016.
                                          Bonne année à vous « amicales des patoisants ! »
L’An 2016  est une page vierge à écrire à l’encre de nos vies pour que le patois se maintienne  et  qu’il réunisse toujours plus d’adeptes.
Je fais mes vœux pour que cette année 2016 soit énergique et porteuse d’espoir, qu’ensemble nous puissions contrarier les mauvaises prédictions de crise et de stagnation. Au contraire profitons de notre force et de notre courage pour maintenir et pousser de l’avant notre beau et cher patois fribourgeois.
Patoisantes et patoisants, en ces moments de fête où nous resserrons les liens avec nos proches, nos pensées vont d’abord vers tous ceux qui souffrent et qui sont seuls.
Que vous souhaiter de mieux qu’une parfaite santé pour vous et vos familles,
de la prospérité et de la passion dans vos activités, et de l’amour autour de vous durant toute l’année.
Nous vous souhaitons de passer une merveilleuse année 2016 !
Qu’elle vous apporte son lot de bonheur, un florilège de petites et grandes surprises,
une kyrielle de liens d’amitié et d’amour sans cesse renforcés et cerise sur le gâteau, une santé d’enfer !
Le président cantonal
Marcel Thürler